Combiner voyage et santé de fer grâce à quelques vaccins

À côté des diverses formalités administratives, il y a un autre point auquel tout bon voyageur doit prêter attention. Il s’agit du vaccin. Peu importe la destination où l’on décide de s’envoler, se faire vacciner est un indispensable. Ci-contre quelques bonnes raisons de le faire et une liste des vaccins conseillés pour ses échappées.

Se faire vacciner pour une meilleure santé lors de ses différents circuits

Certes, voyager quelque part dans le monde est bien excitant. Toutefois, que cette euphorie ne nous fasse pas oublier quelques essentiels pour une virée saine. Pour des vacances zen, loin de toutes formes de maladies, il faut penser à se faire vacciner. Il faut toujours garder à l’esprit que la destination que l’on visite peut être le foyer de plusieurs maladies infectieuses. En effet, pendant notre séjour à l’étranger, on peut être piqué par des insectes ou boire de l’eau polluée. Sans un bon vaccin, on risque de tomber malade et gâcher ainsi le reste de nos vacances. En plus de ruiner notre escapade, on peut se voir à dépenser une fortune dans les divers traitements qui s’imposent. Et comme on dit, il vaut mieux prévenir que guérir. Il est essentiel de se faire vacciner avant d’entamer un quelconque voyage.

S’assurer d’être à jour avec les vaccins universels avant de voyager

Avant de faire sa réservation, on recommande toujours au touriste de jeter un œil sur son carnet de vaccination. Pour tout voyage, il y a ce qu’on appelle les vaccins universels. Il s’agit des vaccins de base, qui sont fortement conseillés ou carrément obligatoires, peu importe la destination où l’on part. Dans la liste des vaccins universels, on retrouve le DTP. Il s’agit d’un vaccin combiné contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, préconisé lors d’un voyage au Kenya ou ailleurs. L’autre vaccin indispensable pour bien voyager, c’est celui contre la tuberculose ou BCG. Il offre une protection de 10 à 15 ans aux personnes vaccinées. S’il n’est pas obligatoire en France, il s’avère indispensable dans les destinations à risque. Il ne faut surtout pas hésiter à se renseigner auprès de son médecin. Puis vient le ROR. Il s’agit d’un vaccin combiné contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.

Se protéger efficacement grâce à un vaccin spécifique lors de nos expéditions

Outre les vaccins universels, il y a aussi ceux qui sont spécifiques. Ils sont, généralement, administrés aux voyageurs qui partent pour une destination spécifique. Dans la liste de ces vaccins, on retrouve celui contre la fièvre jaune. Il est conseillé aux touristes qui décident de faire un voyage au Kenya ou dans les régions intertropicales d’Afrique, etc. Il peut être administré dès l’âge de six mois. Un vaccin contre l’encéphalite japonaise est conseillé pour les personnes qui partent pour l’Asie du Sud-Est. Son injection devrait se faire au plus tard 10 jours avant le départ. Le vaccin contre l’hépatite A vient aussi élargir la liste des vaccins dits spécifiques. Il s’adresse particulièrement aux voyageurs et aventuriers à destination des contrées d’Amérique centrale.