Implant dentaire : la solution idéale pour remplacer les dents manquantes

Une belle dentition ne suffit pas pour afficher un joli sourire. Il faut également avoir des gencives saines. Toutefois, sous l’effet de l’âge ou à cause de certaines pathologies, les tissus gingivaux se rétractent et endommagent l’os, ce qui va provoquer le déchaussement des dents. Pour y remédier, on peut recourir à de nombreuses solutions. Néanmoins, l’implant dentaire reste la plus fiable.

Pourquoi opter pour la pose d’un implant dentaire?

Implant dentaire solution idéale pour remplacer les dents manquantesAujourd’hui, les alternatives pour remplacer une dent manquante ou cassée sont nombreuses. Les bridges en céramique profitent désormais d’une bonne résistance. Ils peuvent durer jusqu’à quatre, voire cinq ans. Bien qu’ils soient efficaces, la plupart des français tendent à délaisser les prothèses fixes ou amovibles au profit de la grande avancée des quinze dernières années. L’implant dentaire constitue en effet une solution durable et fiable. En ayant recours à cette option, la personne pourra retrouver l’usage normal de ses dents et mastiquer normalement. Par ailleurs, l’avantage esthétique sera aussi au rendez-vous. Les lèvres sont mieux soutenues et les joues sont moins creuses. Pour procéder à la pose de cet accessoire, il est inutile de traiter les dents proches de la zone édentée. De plus, cette solution est parfaite pour remplacer les dents postérieures qui ne possèdent plus de pilier de soutien nécessaire au bridge.

Le déroulement de la pose d’un implant dentaire

Avant toute intervention, un parodontiste à Paris, par exemple, procède à une osculation préparatoire. Ce diagnostic préalable va permettre au spécialiste de choisir un traitement adapté à la situation de chaque patient. En effet, la pose d’un implant dentaire est un procédé délicat qui nécessite quelques conditions. Le déchaussement des dents provoque une résorption progressive de l’os de la mâchoire. Lorsque la perte osseuse est importante, il sera impossible de poser directement l’ancrage dentaire. La greffe ou la reconstruction osseuse est alors indispensable avant toute intervention. La restauration de l’os endommagé est réalisée généralement sous anesthésie locale et l’opération peut durer de 30 minutes à 3 heures selon le cas de chaque patient. La pose des implants sera repoussée de 3 à 8 mois. Cette chirurgie se déroule au cabinet. Le délai pour que le dispositif médical s’intègre dans l’ossature peut durer de 16 à 32 semaines.