Participation à Octobre rose

Le mois d’octobre est depuis plusieurs années maintenant placé sous le signe de la lutte contre le cancer du sein. La rose est le signe de ralliement des différentes initiatives menées pour récolter des fonds pour le dépistage précoce. Ce sujet me tient à cœur et j’ai voulu partager avec vous ma petite contribution à cette cause.

Courir contre le cancer

Cette année, j’ai voulu moi aussi contribuer à la récolte de fonds pour la prévention contre le cancer du sein. Je me suis donc inscrite à la course octobre rose d’Angers. J’ai une amie qui est bénévole au Comité féminin 49, qui organise la course. Elle m’a proposé d’y participer avec notre groupe de copines. Après une soirée animée, le réveil fut un peu difficile… Mais l’effet de groupe a joué et nous étions toutes au rendez-vous le dimanche 16 octobre à 9h30 le long de la Maine. Nous nous sommes retrouvées au milieu d’une véritable marée humaine, composée de femmes, d’hommes et d’enfants arborant tous fièrement le tee-shirt rose de la course.

départ-course-octobre-rose

Nous avons été raisonnables et avons opté pour le 5 km (une course de 10 km était possible). C’est une véritable marée humaine toute rose qui s’est élancée. L’ambiance était conviviale et chaleureuse, sans esprit de compétition car la course n’était pas chronométrée. Seul comptait le plaisir d’être rassemblée pour une belle cause.

Pour certaines de mes amies, elles participaient à leur première course. Nous avons toutes ont franchi la ligne d’arrivée ensemble.

course-octobre-roseJe suis ravie d’avoir pu y participer et je vous invite vivement à faire de même ! Pour les nantaises, une course rose a lieu tous les ans au printemps. Pour ma part, j’y participerai en 2017 !

Prévention et dépistage

Je ne pouvais pas écrire un article sur octobre rose sans vous dire quelques mots sur le cancer du sein. Il représente la première cause de décès par cancer chez les femmes. Il est également celui rencontré le plus fréquemment. Selon le site de la Ligue contre le cancer, 1 femme sur 9 sera concernée par ce type de cancer au cours de sa vie. Plus de 75% des cas apparaissent après 50 ans. Pris à temps c’est un cancer qui se soigne bien : 3 cas sur 4 sont guéris.

Le dépistage est donc essentiel. Plus ce cancer est pris à temps et moins les traitements seront lourds et plus ils auront de chances d’être efficace. Alors mesdemoiselles, allez voir vos mamans, vos tantes, vos amies et incitaient les à passer une mammographie tous les ans après 50 ans. Et surtout, en cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

A très bientôt sur mon blog beauté santé.